dimanche 10 janvier 2021

Semaine du 10 janvier 2021


 En mai

Si seulement
Il durait
Ce bouquet sur la table
Découpé sur la lumière grise
D’un après-midi gelé
Humide

Si seulement
Un mot dans l’enveloppe
Me conjuguait 
Les verbes les plus tendres

Si seulement
Mai sautait les pages
Du calendrier 
Et nous avec lui
Fantaisistes et débridés 

Au lieu de cela
Lin blanc 
Et patience de brodeuse
Hibernation lente des mois d’hiver
Hésitations prévisibles du crépuscule 

Avec les yeux du cœur 
Je ne regarde qu’une seule tulipe
Blottie sous la neige
Et les feuilles d’automne
Celle qui fleurira en mai
Et me consolera
De presque tout

Véronique

© 2021 Véronique Poussart

dimanche 3 janvier 2021

Semaine du 3 janvier 2021


Imprécisions


Demain se promène 
Sans forme et sans intention
Vaisseau pacifique
Et lumineux
Guerrier ou festif

Des bribes des morceaux épars 
Clignotent dans nos espoirs
Papiers de soie déchirés
Au petit bonheur la chance

Demain ne s’achète pas
C’est comme un cadeau
Qu’il passe
Et comme une luciole
Qu’il scintille 

Demain se promène 
Tous aux abris
Au garde à vous
Salut soleil!

Véronique

© 2021 Véronique Poussart








 

dimanche 27 décembre 2020

Semaine du 27 décembre 2020




 Le pont



Deux rives
Deux années
Le connu et l’imaginé

Tous les à faire
Laissés sur le rivage
En attente dans les valises
En garde-meuble
Empilés dans les placards des promesses

Les carnets de 2021
Ne sont pas encore ouverts
Les résolutions ne sont pas encore prises
C’est un flou d’époque
Un flou sanitaire diront certains

Sous le pont 
Passent les barges
Chargées de limaille et de blé
Sous le pont
Selon les marées
Glisseront ce que l’on peut donner
L’espoir l’amitié l’amour 
Et les scénarios des possibles


©  2020 Véronique Poussart

dimanche 20 décembre 2020

Semaine du 20 décembre 2020


 Rivière


Une rivière de douze mois
Elle a coulé
Indifférente
Aux peines
Aux solitudes
Aux nouvelles et aux espoirs

Chargée des algues
Des limons
Elle a frayé sa route
Se camouflant en cascades
Se divisant en méandres
Créant des îles passagères

De sons en vaguelettes
Elle a capté certains soleils
Et les lueurs des pleines lunes
Elle s’est tapie
Entre les herbes hautes
Et les rives caillouteuses

Elle a gardé son cap incertain
Et pour un temps
Ignoré ses rêves
Elle te ressemble
Elle me ressemble

Véronique


©  2020 Véronique Poussart

dimanche 13 décembre 2020

Semaine du 13 décembre 2020


 L'oiseau de feu


Il a chanté
Pour que le printemps revienne
Il a chanté
Que cela ne dure pas toujours
Il a chanté
Pour que ses trilles
Glissent dans le soir bleuté
Et réveillent le matin
D’une autre journée

Il a chanté en disant regarde
Au bord de la fenêtre
Au bord du jardin

Il a chanté
Dans les notes du piano
Et les cordes de la guitare
Il a chanté comme aucun autre pareil
L’empreinte sur le papier
C’est lui
Et les bruits de la soie qui craque
C’est lui encore

Sous le rosier et le lierre
Il a tressé les fils de couleur
Et comme un papier peint
Dans le salon ancien
Il raconte les histoires
Des dimanches secrets

Véronique

©  2020 Véronique Poussart

dimanche 6 décembre 2020

Semaine du 6 décembre 2020


 Les chênes

Alors que tout s’abandonne
Aux premiers frimas
Aux flocons fragiles

Que tout s’endort et se calfeutre
Que bientôt l’herbe
Ne craquera plus sous les pas

Bien loin
Plus loin encore
Qu’il est possible d’imaginer
Une couleur rousse et fauve
Couleur de renard à l’affût
Couleur de dindon sauvage

Des chênes
Des feuilles
Attachées ficelées
Sous les coups de butoir
De l’hiver en marche

Véronique


©  2020 Véronique Poussart

dimanche 29 novembre 2020

Semaine du 29 novembre 2020

À Annick



Distanciation


Répéter inlassablement
Je me tiens loin
Tu te tiens loin
Deux mètres ou quatre
Ne changent pas grand chose

Dans les parcs
Ils sont nombreux à marcher seuls
S’écartant sur le sentier
Au cas où...

Des cas où....
Il en surgit partout
Chacun triant ses pensées
Et mettant ses rêves
En bandoulière
Au cas où.....

Véronique


©  2020 Véronique Poussart