dimanche 14 juillet 2019

Semaine du 14 juillet 2019

Observations

Nul besoin d’un laboratoire
Pour observer 

Chaque jour donne à voir
Pour peu que
L’oeil et le cerveau s’entraînent

Un passant claudique dans la rue
Sans canne et plein d’ardeur
Et ceux-là portent leur cabas
Pour un pique-nique en famille

Le train n’a plus le même horaire
C’est ce que dit la brume
De l’autre côté du fleuve

Huit cerises rougissent dans l’arbre
Pas encore d’oiseaux pour les picorer
Les roses ha oui les roses
Écloses et s’abandonnant déjà
Devant les chaleurs du jour

Le léger vent du soir
Porteur de fines aventures
Sans cris et sans pathos
Une soirée pour se rappeler les vers de Rimbaud
Écouter les notes s’égrainer
Ella Fitzgerald

Bruits de fougères
Livres de contes
Café du soir
Tout est parfait



Véronique
©  Véronique Poussart  2019

dimanche 7 juillet 2019

Semaine du 7 juillet 2019

Le rose des roses

Elles ont commencé à éclore
Et scintillent au jardin
De loin facile à repérer
De près
Faciles à respirer

Éphémères
Fragiles
Dirait-on
Évocation de vacances
De jardins protégés
De siestes sous l’arbre

Aussi fugaces
Que du soleil sur les murs
Aussi évocatrices
Que de vieilles cartes postales

À cause de leur perfection
De leur aspect un peu suranné 
Leurs pétales s’échouent
Entre les pages d’un livre
Comme un bateau
S’ancrant dans la rade

Le rose des roses
S’est allongé sur la page
C’est ainsi parfois
La nuit


Véronique
©  Véronique Poussart  2019

dimanche 30 juin 2019

Semaine du 30 juin 2019

Falaise

Ce matin-là
Tous les dieux de l’Olympe
D’un commun accord
Avaient illuminé la falaise

Le brouillard se levait
Chantant le chant des baleines
Dans un dernier cri

D’un coup de nageoire
Tout pouvait disparaître
Tomber à jamais
Embruns contre vagues
Buées contre lumière

Véronique

©  2019 Véronique Poussart


Pour accéder au travail de l'artiste, cliquer ici:veroniquepoussart.com

dimanche 23 juin 2019

semaine du 23 juin 2019

Tessons en eau salée

La mer me manque
Trop longtemps
Sans les vagues
Sans les odeurs des rochers
Sans les minuscules organismes
Abrités dans les flaques
Aux reflets de nuages

Les bruits
Les pas sitôt faits
Sitôt effacés
Les marques d’un varech échappé
Se sont cachées
Dans une mémoire indélébile

Je cueille les souvenirs
Comme on ramasse les morceaux
Tessons transportés délavés
Dépolis et adoucis
Au gré des années

Je cueille les bruits de mer
Je les dépose à l’abri
Dans une nacelle sans nom
Que celui de nostalgie

Véronique
©  Véronique Poussart

dimanche 16 juin 2019

Semaine du 16 juin 2019

Le chemin des vacances

Dans le plumier des enfances
Des pastels attendaient

Des rubans entrelacés 
D’anciennes fêtes
Des bougies à moitié consumées
Des mots courts et prévisibles

Quand il est temps de dire
Je t’aime
Quand il est venu celui d'entendre
Je t’aime
Il faut choisir
Le chemin des vacances
Ne pas trop se retourner
Embobiner le présent
Dans un papier nacré

Car pendant que l’on regarde ailleurs
Les fleurs des chèvrefeuilles
Tombent sur les pavés


Véronique
©  Véronique Poussart  2019

lundi 10 juin 2019

Semaine du 10 juin 2017

Orages d'été

Si soudains
Si intenses

Dans l’air
Tout change
C’est le grand charivari
Feuilles à l’envers
Branches au sol

De la fenêtre
Je regarde
Et calcule les minutes

Tout passe
Aussi vite
Qu’une ombre d’oiseau
Déjà autre chose
Déjà c’est fini


Véronique
©  Véronique Poussart 2019
Pour plus d'informations sur l'artiste, cliquer ici

dimanche 2 juin 2019

Semaine du 2 juin 2019

Au pas de course

La nature s’est lancée à corps perdu
Dans ce qu’elle savait le mieux faire
Produire du vert

Parfois
Parfois seulement
Un peu de bleu l’accompagne


Véronique

©  Véronique Poussart  2019

Pour plus d'information, cliquer ici